Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bienvenue sur le blog de la Clinique Amis-Maux Québec!

Bienvenue sur le blog de la Clinique Amis-Maux Québec!

Vous trouverez ici des conseils, trucs et articles gratuits d'experts en santé : psychologues, neuropsychologues, hypnologues, orthophonistes, orthopédagogues, ergothérapeutes, sexologues et travailleurs sociaux.

Publié le par Clinique Amis-Maux
Publié dans : #Psychologie
Le TDA-H touche autant l'adulte que l'enfant...  Il s'agit d'un trouble neurologique héréditaire.  Il ne s'agit PAS d'une déficience intellectuelle, au contraire, les personnes atteintes sont souvent très intelligentes.

Le TDA-H touche autant l'adulte que l'enfant... Il s'agit d'un trouble neurologique héréditaire. Il ne s'agit PAS d'une déficience intellectuelle, au contraire, les personnes atteintes sont souvent très intelligentes.

Signes et symptômes du TDA-H

Présence d'au moins 6 de ces symptômes (5 pour l'adulte) sur l'inattention, l'hyperactivité et l'impulsivité. 1, 2 ou 3 de ces sphères peuvent être affectées.

 

L'inattention :
a. ne parvient pas à prêter attention aux détails ou fait des fautes d'étourderie dans les devoirs scolaires, le travail ou d'autres activités
b. a du mal à soutenir son attention au travail ou dans les jeux
c. semble ne pas écouter quand on lui parle personnellement
d. ne se conforme pas aux consignes et ne parvient pas à mener à terme ses devoirs scolaires, ses tâches domestiques ou ses obligations professionnelles
e. a du mal à organiser ses travaux ou ses activités
f. évite, a en aversion ou fait à contrecoeur les tâches qui nécessitent un effort mental soutenu (comme le travail scolaire ou les devoirs à la maison)
g. perd souvent les objets nécessaires à son travail ou ses activités (jouets, cahiers, crayons, factures, outils)
h. se laisse facilement distraire par des stimuli externes
i. a des oublis fréquents dans la vie quotidienne

 

L'hyperactivité :
a. remue souvent les mains ou les pieds ou se tortille sur son siège
b. se lève souvent en classe ou dans d'autres situations où il doit rester assis
c. court ou grimpe partout, dans des situations peu adéquates (chez les adolescents ou les adultes, ce symptôme peut se limiter à un sentiment subjectif d'impatience motrice)
d. a souvent du mal à se tenir tranquille dans les jeux ou les activités de loisir
e. agit souvent comme s'il était "monté sur un ressort (spring)"
f. parle souvent trop

 

L'impulsivité :
g. laisse souvent échapper la réponse à une question non-complète
h. a souvent du mal à attendre son tour
i. interrompt souvent les autres ou impose sa présence (ex. fait irruption dans les conversations ou dans les jeux)

 

 

Où consulter ?

Si vous vous reconnaissez dans l'une ou l'autre des sphères mentionnées, quelle est la prochaine étape ?

Il est importe d'abord de poser officiellement un diagnostic puisqu'un diagnostic posé à la hâte (sans tests psychométriques) peut engendrer des conséquences très graves, tant au plan physique que psychologique.

Au Québec, ce type d'évaluation peut s'effectuer en milieu scolaire, en milieu hospitalier (pédopsychiatrie ou psychiatrie) ou en clinique privée, comme par exemple à la Clinique Amis-Maux.

 


Comment se déroule une séance d'évaluation du TDA-H en privé ?
1. 1 h rencontre avec le psychologue avec les parents ou le client adulte pour vérifier si une évaluation est nécessaire

2. 4 heures de passation de tests psychométriques* seuls avec le client

3. 5 heures d'analyse, de rédaction et de recommandations par le psychologue

4. 1 heure de rencontre avec le client pour la remise du rapport

 

*Quels tests vais-je devoir passer ?
Les tests psychométriques utilisés au Québec sont reconnus, normalisés et accrédités. Ils évaluent les habiletés intellectuelles, les différents modes d'attention (sélective, soutenue, partagée, etc.), les fonctions exécutives, la mémoire et la compréhension.


 

À quoi sert l'évaluation du TDA-H ?

Avant de prescrire une médication, les médecins demandent maintenant qu'une évaluation soit conduite par un psychologue.
 

Dans ses recommandations et en se basant sur les conclusions de l'évaluation, le psychologue suggère des solutions et recommande des trucs et astuces adaptés au client pour faciliter ses apprentissages. 

L'évaluation permet de cibler les forces et les aspects à travailler du client pour qu'il sache mettre son énergie au bon endroit et miser sur ses forces !
 
Selon les conclusions du rapport, le client retourne voir son médecin traitant qui proposera, selon le cas, une médication. Cette médication sera adaptée à son âge, son poids et sa grandeur. Le psychologue n'a pas les connaissances requises pour prescrire des médicaments.

 

Quand la médication ne suffit pas...

Il se peut que certains symptômes persistent malgré la prise de la médication tels que la désorganisation, le désordre, la procrastination, etc.  Dans ce cas, il est possible d'apprendre à développer des méthodes d'auto-gestion qui vont nous aider à mieux fonctionner au quotidien. Je vous invite à lire à ce sujet l'article Le syndrome Gaston Lagaffe qui peut peut-être vous éclairer.

 

Bonne chance et au plaisir de vous aider !!

Valérie Gosselin, M.Ps., psychologue
Fondatrice et co-directrice
Clinique Amis-Maux Inc.

Commenter cet article

Faites une demande 24h/24, 7jrs/7

Articles récents

Visitez le site Internet de Valérie Gosselin, M.Ps., psychologue, conférencière et fondatrice d'Amis-Maux!

Hébergé par Overblog